Livraison gratuite partout en France sans montant minimum d'achat

Paiement en 3x sans frais sécurisé et garanti

Bénéficiez de -10% sur votre première commande en vous inscrivant à notre newsletter

Eco-responsabilité : DES MATIERES ETHIQUES ET RECYCLEES ET DES CIRCUITS COURTS

Bénéficiez de -20% sur une sélection de pièces iconiques avec le code MOTHERSDAY au check-out.

LES IMPRIMÉS FÊTE IMPÉRIALE

Les imprimés, au cœur de l’identité de Fête Impériale 


L’imprimé, c’est l’essence des créations de Fête Impériale. C’est le cœur iconoclaste, impertinent et exubérant du vêtement qui lui dicte sa personnalité, son élan et sa liberté. Une invitation au voyage vers des paysages imaginaires, la rencontre improbable et légère entre la fastueuse Belle Époque et l’irrévérencieux mouvement punk des années 1980...Les imprimés sont inscrits dans l’ADN de la Maison née en 2015. Pour chacune de ses collections et au-delà, Laura Gauthier Petit crée, à partir d’une photographie, d’un dessin, d’un souvenir, les pièces-tableaux éclectiques ou le motif qui s’empareront de ses pièces originales. Seule ou en collaboration avec d’autres artistes, elle imagine des imprimés exclusifs imprégnés de vie qu’elle décline ensuite en palette de couleurs..

Le processus de création des imprimés des vêtements de Fête Impériale 


À l’origine des imprimés, il y a des impressions. Une photographie de vacances, un voyage, une exposition, un motif qui servent à la fois de support et de vaisseau pour faire naître, dans l’imaginaire de Laura, un univers onirique chaleureux où se mêlent la botanique, la nature, la mythologie et l’architecture. Chaque imprimé est un voyage improbable et ludique au creux des souvenirs personnels de la créatrice, entre les codes esthétiques, entre des mondes désassortis.


Dans ces pièces-tableaux et ces fresques, la rencontre de références topographiques personnelles, de codes esthétiques détournés, de symboliques dissimulées, de motifs revisités incarne l’expression d’une liberté inconditionnelle passionnée.

La création de l’imprimé, c’est un véritable travail de recherche où Laura Gauthier Petit s’évertue à convoquer simultanément une envie d’évasion, de poésie, de rêve et toute l’esthétique de la Maison. À partir de ses impressions et de ses idées, elle travaille avec des artistes plasticiens, des peintres, des dessinateurs et des artisans virtuoses pour développer des imprimés uniques pour donner vie au vêtement. L’imprimé naît de l’impression de l’image sur l’étoffe ou d’une technique de tissage ancestrale.


Et c’est alors que le tissu devient toile... 


«Chaque imprimé est unique, développé par la créatrice ou en collaboration avec des artistes. Les imprimés de la maison Fête Impériale s'inspirent de l'univers de la botanique, de l'art du 19ème et du début du 20ème siècle : le mouvement impressioniste, le Fauvisme et la peinture bourgeoise. Chaque imprimé propose un univers chaleureux et onirique, comme un tableau couché sur tissu. »,


Laura Gauthier Petit

Les imprimés intemporels


Le jardin suspendu 


Ce paysage de jardin imaginaire créé en 2018 par Laura Gauthier Petit est cher aux yeux de la créatrice. Favori des intemporels de la marque, il a également été décliné en linge de maison pour MADURA. En regardant attentivement l'imprimé, on retrouve des éléments du Parc des Buttes-Chaumont comme le temple de la Sibylle, des sommets des Alpes françaises, des sites d'antiquités romains et des références picturales aux toiles du peintre italien Giovanni Boldini. Cet imprimé intemporel s’exhibe sur la chemise Alice ou la robe Hera, des pièces

« Jardin Suspendu » confectionnées en soie imprimée et tissée en Italie.


Appolonie 


Appolonie, motif iconique de la Maison, met en scène un monde onirique, une jungle botanique européenne, confrontant une faune et une flore drastiquement opposées, où la notion de jungle disparaît derrière les barreaux de cages dorées. Nymphes et paons

cohabitent dans cet univers « chaud, fantasmagorique et poétique » pour former une douce armure en clair-obscur...

L’imprimé Appolonie vient égayer la combinaison Camus ou le maillot Chloé.